Exercice du chiot

Conseils pour l'Exercice en Fonction de l'Age

Par Jane Killion

Il y a une idée qui s’est propagée comme une traînée de poudre : que l'exercice est une sorte de panacée qui résoudra tous les problèmes de comportement. Non seulement n’est-ce pas vrai, mais cela a conduit à une tendance dangereuse de propriétaires qui poussent leurs chiots à faire de l’exercice à des niveaux inappropriés. Nous allons regarder le Pourquoi et le Comment faire de l'exercice avec un chiot.

Des Esprits Forts dans des Corps Solides

L’exercice ne construit pas seulement le corps du chiot, il contribue à également à bâtir son esprit. Mais l'exercice qui n’est pas approprié pour l'âge et le développement d'un chiot peut causer des dommages graves et irréversibles. Ce qui serait une simple entorse chez un chien adulte pourrait laisser un chiot avec un membre difforme ou raccourci,  le pourquoi c’est un sujet qui devrait être pris au sérieux.

Comprendre le Corps d’un Chiot

La première considération en parlant d’exercice pour un chiot est quelque chose appelé les « plaques de croissance. » Les plaques de croissance sont des parties molles qui sont situés aux extrémités des os longs chez les chiots et jeunes chiens. Elles contiennent des cellules à division rapide qui permettent aux os de devenir plus long jusqu'à la fin de la puberté. Les plaques s’amincissent progressivement jusqu'à ce que les changements hormonaux de croissance signalent aux plaques de croissance de se fermer. Chez les chiots, cette fermeture se termine normalement aux environ de 18 mois.

Jusqu'à ce que les plaques de croissance soient fermés, ils sont mous et vulnérable aux blessures. Après la maturité sexuelle, les plaques de croissance se calcifient et la division cellulaire rapide se termine. Les plaques de croissance deviennent une partie de l'os stable et inactive, connu comme une ligne épiphysaire.

image

Les os d'un chien sont tenus en place par les muscles, les tendons et les ligaments – des tissus mous.  Chez un chien adulte, si une articulation subit une tension intense comme être pliée du mauvais sens ou une rotation trop forte, les os resteront immobiles mais les tissus mous seront tendus et il en résultera une entorse. Chez le chiot par contre, les muscles, ligaments et tendons sont plus fort que les plaques de croissances et c’est la plaque de croissance qui risque une blessure.

Après une blessure semblable, il se peut que la plaque de croissance ne guérisse pas adéquatement ou pas assez rapidement et la croissance du chiot peut en être affectée. Une blessure a une plaque de croissance peut être la source de membres mal formés ou raccourcis qui créeront a leur tour un angle d’articulation incorrect ce qui peut rendre le chiot sujet à encore plus de blessure alors qu’il grandit.

En plus d'avoir des plaques de croissance molle à la fin des os longs, les os d'un chiot sont en général plus «mous». Les chiens, comme les humains, atteignent leur densité osseuse maximale après la puberté.

Des fractures en spirale du tibia (l'os sur la partie inférieure de la jambe) sont très fréquents chez les chiots - 50% de toutes les fractures se produisent chez les chiots de moins d’un an. Une fracture en spirale se produit quand la moitié inférieure de l'os se tord dans une direction et la partie supérieure se tord dans l’autre sens.

image

Ce type de blessure juvénile est connu comme une « fracture de torsion» chez l'homme, et elle est considérée comme étant provoquée par le fait que la couche fibreuse à l’extérieur de l'os (périoste) est relativement forte par rapport à l'os élastique à l'intérieur. Donc tout exercice qui met une torsion sur un os met le chiot à risque pour une fracture.

Les chiots n’ont pas le système cardio-vasculaire pour l'endurance. En outre, jusqu'à la fin de leur croissance, ils ne sont probablement pas en mesure d’augmenter beaucoup leur endurance, peu importe la quantité d’exercice qu’ils font.

Chez les enfants humains, l'exercice soutenu n’augmente la capacité aérobic que de 10%. Chez les adultes, ce genre d'exercice peut augmenter la capacité aérobic jusqu'à 30%. De longues promenades et des séances d'exercices augmentent le risque de blessures et fournissent peu d'avantages pour les chiots.

Après avoir lu ce qui est marqué ci-dessus concernant les plaques de croissance et les fractures de torsion, vous pouvez vous retrouver en train de serrer votre chiot, peur de le laisser se déplacer pour qu’il ne se casse pas un membre. Détendez-Vous! Non seulement l'exercice approprié n’est pas dangereux pour votre chiot, l'exercice a été démontré responsable de l’augmentation de la densité osseuse chez les enfants.

En outre, les enfants qui faisaient de l’exercice étaient 50% moins susceptibles de se fracturer un os. Il y a toutes les raisons de croire que cela va de même pour les chiens, donc l'exercice approprié est essentiel pour bâtir des os solides chez votre chiot et pour prévenir des fractures adultes. Donc, nous allons parler de lignes de conduite pour exercer votre chiot.

RECOMMENDATIONS POUR EXERCER UN CHIOT

Les jeux autonomes sont une règle absolue pour n’importe quel chiot de moins de 18 mois. La majorité de son exercice devrait être des jeux autonomes, de l’exploration et du reniflage. S’il montre des signes de fatigue, se couche, refuse de marcher, vous devriez l’écouter et le laisser se reposer.

Probablement la plus grande cause de blessures des plaques de croissance et des tissus mous est l'exercice répétitif avec un jeune chiot. Donc, jusqu'à ce qu'il soit âgé d'environ 18 mois, pas de longues randonnées et promenades mais beaucoup de séances de jeux autonomes.

Bien que les longues randonnées ne sont pas autorisées, votre chiot,peut vous suivre dans le jardin sans problème. Si vous n’avez pas de terrain, de courtes promenades sont parfaites. Laissez votre chiot renifler, explorer et avancer à son propre rythme. Vous pouvez ajouter des séances d’éducation de courte durée pendant votre promenade, par exemple du travail sur la marche en laisse, mais la majorité de la promenade devrait suivrele rythme du chiot.

Des pistes de friandises sont aussi une excellente façon de fatiguer un chiot à la fois mentalement et physiquement. Rappelez-vous, les chiens ne vont pas naturellement faire de longues randonnées - ils ont tendance à marcher à droite et à gauche, s’arrêtant très souvent pour renifler. Les pistes de friandises permettent aux chiots de rester dehors longtemps et de couvrir beaucoup de terrain dans une manière très naturelle.

Jouez avec un copain de jeu de la même taille et assez calme est idéal. La taille est un facteur, car un très grand chien, en particulier un qui aime jouer beaucoup avec ses pattes, pourrait par inadvertance blesser un jeune chiot ou un chiot de petite race.

Cela étant dit, un Lévrier Irlandais doux peut être un meilleur compagnon de jeu qu’un Jack Russell Terrier fougueux qui aime se jeter sur les chiots. Gardez un œil très attentif et restez prêt à jeter des poignées de friandises au sol pour interrompre tout jeu qui devient trop physique.

Vous pouvez commencer la formation de l'agility, mais pas de sauts plus haut que la hauteur de votre poignet jusqu'à l'âge de six mois, et aucun saut plus haut que la hauteur de votre coude jusqu'à l'âge de 18 mois.

Les chiots ont souvent plus de «vouloir» que de «pouvoir» lorsqu'il s’agit de chasser des jouets et ils ne s’arrêteront pas jusqu'à ce qu'ils soient vraiment au-dessus du jouet, causant à la fois un impact lourd et une torsion sur les os et les tissus mous. Nous conseillons de rouler les balles ou de faire glisser les jouets au sol pour tous les chiots. Les jouets de tug devraient être tenus au sol et stable – ne tirez pas le cou de votre chiot vers le haut ou vers l'arrière!

TABLEAU D’EXERCICE POUR LES CHIOTS

Nous avons mis en place un tableau de référence pratique pour vous, pour les chiots de huit semaines à l'âge adulte. Avant de vous lancer, voici quelques points que nous voulons que vous sachiez:

• Ce sont des recommandations fondées sur notre expérience personnelle avec des orteils cassés, des fractures, des blessures de tissus mous, des ligaments croisés déchirés, et tous les autres types de blessures d'exercice et de jeu que nous avons rencontrés dans les 33 années que nous avons eues des Bull Terriers. Vous le trouverez peut-être trop conservateur ou pas assez conservateur, mais c’est notre meilleure recommandation basée sur notre expérience et les études disponibles.

• Je ne suis pas un vétérinaire, et ceci n’est pas destiné à remplacer les conseils d'un vétérinaire. Vous devriez toujours consulter votre vétérinaire au sujet du meilleur programme d'exercice pour votre chiot.

• Les âges notés pour la fermeture des plaques de croissance ne sont que des généralités et varieront d'un chiot à un autre. Il y aura également des différences dans les recommandations selon la race de votre chien - les plaques de croissance de chiots de races géantes ont tendance à fermer plus tard et les plaques de croissance de chiots de petites races ont tendance à fermer plus tôt.

• Les hormones sexuelles sont ceux qui signalent la fermeture des plaques de croissance, de sorte que si votre chiot a été castré avant l'âge de 18 mois environ, il aura un certain retard dans la fermeture des plaques de croissance, et il aura également une croissance inégale dans ses os résultant dans des articulations qui pourraient être plus susceptibles aux blessures. Une approche plus conservatrice peut être justifiée avec des chiots castrés très jeune.

• Il y a des préoccupations orthopédiques spécifiques à certaines races qui ne sont pas abordées ici.

• Pour tout chien que vous souhaitez inscrire dans une carrière de performance intense, nous vous recommandons fortement de faire des radiographies pour confirmer la fermeture des plaques de croissance avant de procéder à une formation intense.

Tableau D'exercice Puppy Culture, cliquez pour aggrandir

image

 

 

Source : https://www.puppyculture.com/ ainsi que http://www.redwood-ranch.com/exercicechiot.html