Standard du Terre-Neuve

TERRE-NEUVE

image

Origines et rôle

Il descend de chiens autochtones de l’île de Terre-Neuve et des gros chiens d’ours noirs introduits par les Vikings en l’an 1001 après Jésus-Christ. Avec l’arrivée des pêcheurs européens, la race fut façonnée et améliorée par une variété d’autres mais conserva ses caractéristiques premières. Au début de la colonisation en 1610, les attributs mentaux et les principales caractéristiques physiques de la race étaient déjà fermement établis.

Le Terre-Neuve, avec sa forte taille, son épaisse fourrure et ses pieds palmés, peut résister aux climats rigoureux et à l’eau de mer glacée, ce qui lui permet d’agir comme animal de trait et de sauvetage.

Aspect général

Chien de grande taille, massif, bien musclé et souple au port de tête altier et au maintien noble. Son profil est carré, la longueur du sommet du garrot à la racine de la queue étant égale à la distance du sommet du garrot au sol. Du sommet du garrot à la limite inférieure de la poitrine, la distance est supérieure à celle de la limite inférieure de la poitrine au sol. La femelle peut être quelque peu plus longue et moins massive que le mâle. Le sujet adulte ne doit pas paraître haut sur pattes ni manquer de substance. Le Terre-Neuve doit se mouvoir librement avec un léger roulis. Les pieds sont toujours bien palmés. L’animal doit être massif mais non pas au dépens de la symétrie de la démarche et de l’équilibre. Une fine ossature est répréhensible.

Tempérament

Douceur caractéristique de la race; il s’agit d’un chien bienveillant, intelligent, digne mais aimant le jeu. Il impressionne par sa gentillesse et sa sérénité. Toute trace de méchanceté ou de timidité constitue un défaut très sérieux. Un sujet qui offre un mauvais caractère est automatiquement disqualifié.

Taille

Hauteur moyenne au garrot du mâle, 71 cm (28 po) et de la femelle, 66 cm (26 po). Poids moyen du mâle adulte de 68 kg (150 lb) et de la femelle de 54 kg (120 lb). Le sujet doit être massif mais non au dépens d’une bonne démarche, de la symétrie et d’un bon équilibre.

Robe et couleur

Poil double imperméable à l’eau. Poil extérieur modérément long et droit sans boucles, pouvant être légèrement ondulé. Brossé à contre-poil, le poil tend à revenir en place. Sous-poil doux et dense, mais moins l’été et toujours quelque peu présent sur la croupe et la poitrine. Un poil complètement ouvert constitue un défaut. Poils courts et fins sur les oreilles, la tête et le museau. Il y a des franges aux pattes antérieures et postérieures. Queue complètement couverte de longs poils denses sans trace de frange. Un poil court, plaqué et lisse [genre retriever (Labrador)] entraîne la disqualification. La couleur traditionnelle est le noir. Le noir avec une teinte de bronze est permis, de même que les taches blanches sur la poitrine, les orteils et/ou le bout de la queue. Toute tache autre que blanche est très répréhensible et entraîne la disqualification du sujet. Le Terre-Neuve Landseer est blanc avec des taches noires et est d’importance historique pour la race. De préférence, le Landseer doit posséder une tête noire avec une flamme blanche s’étendant sur le museau, une selle, une croupe et une portion supérieure de queue noires. Toutes les autres parties du corps doivent être blanches avec un minimum de mouchetures. La symétrie des taches et la beauté des motifs caractérisent les beaux Landseers. On les expose dans les mêmes classes que les sujets noirs sauf si on a prévu des classes spéciales pour eux.

Tête

Massive avec crâne large, légèrement arqué au sommet et comportant un os occipital très développé. Le front et la face sont lisses et libres de rides. Stop peu marqué. Le museau, bien dessiné et couvert de poils fins et courts, est plutôt carré, profond et modérément long. Narines bien développées. La tête de la femelle est semblable à celle du mâle, mais plus féminine et moins massive. Une tête étroite, un museau pointu ou long constituent un défaut sérieux. Les grosses babines ne sont pas souhaitables. Yeux brun foncé, relativement petits et bien enfoncés. Bien écartés, il ne laissent pas voir de conjonctive. Les yeux ronds, protubérants ou jaunes sont répréhensibles. Oreilles relativement petites et triangulaires, avec des extrémités arrondies. Elles sont bien attachées en arrière sur les côtés de la tête et bien collées. Lorsque l’oreille de l’adulte est ramenée vers l’avant, elle atteint le coin intérieur de l’oeil situé du même côté. Les dents se rencontrent en ciseaux.

image

Cou

Fort, musclé et bien attaché aux épaules. Assez long pour permettre un port digne de la tête; absence d’excès de fanon.

Membres antérieurs

Lorsque le chien n’est pas en mouvement, les pattes sont droites et parallèles avec les coudes près de la poitrine. Les épaules doivent être bien à l’arrière à un angle de près de 45 degrés. Paturons légèrement fléchis. Trop descendus, ils constituent un défaut. Pieds proportionnels en grandeur au corps, bien arrondis et serrés, avec des orteils fermes et compacts (genre pieds de chat). Les pieds étalés ou tournés en dehors ou en dedans sont répréhensibles.

image

Corps

Poitrine large, pleine et profonde, avec le poitrail atteignant les coudes. Dos large, avec des côtes puissantes et une ligne supérieure droite du garrot à la croupe, jamais ensellé ni convexe ni mou. Rein fort et bien musclé et croupe large. Pelvis s’affaissant à environ 30 degrés. Vu de profil, le corps est profond sans trace de relèvement du ventre à l’arrière. La structure osseuse est massive en tout point mais ne contribue pas à donner une apparence de lourdeur.

image

Membres postérieurs

La puissance de propulsion nécessaire à la natation, au trait ou à la rapidité de déplacement étant surtout fonction des membres postérieurs, la structure de l’arrière-train du Terre-Neuve est d’une importance capitale. Les hanches sont larges, fortes et assez longues. Les grassets sont bien fléchis mais ne contribuent pas à donner une apparence d’animal accroupi. Bien descendus, bien écartés et parallèles l’un à l’autre, ils ne sont ni tournés vers l’intérieur ni vers l’extérieur. Pieds fermes et serrés.Les ergots doivent être enlevés. Les grassets droits, les jarrets de vache, les pattes arquées et les orteils de pigeon constituent des défauts.

image

Queue

Elle agit comme gouvernail lorsque le chien nage; elle doit donc être forte et large à sa base. Lorsque le chien est debout au repos, elle pend naturellement avec l’extrémité légèrement recourbée atteignant le niveau des jarrets ou un peu plus bas; lorsque l’animal est en mouvement ou excité, elle est portée bien droite avec une légère courbure à l’extrémité, mais ne doit jamais être recourbée au-dessus du dos ni pliée entre les pattes. Une queue présentant une pliure ou recourbée à l’extrémité est très répréhensible.

image

Allures

Bonne foulée et puissance de propulsion donnant l’impression d’un mouvement vigoureux sans effort. En mouvement, les pattes se déplacent vers l’avant, parallèlement à la direction de mouvement. Un léger roulis est perceptible. À plus grande vitesse, le chien poursuit une ligne unique de déplacement et la limite supérieure de son corps demeure droite. Le mouvement à petits pas, les pas traînants, le mouvement à la diagonale, le mouvement avec pattes collées, le mouvement ondulatoire, le croisement des pattes antérieures, les pieds antérieurs tournées en dehors ou en dedans, la démarche du trotteur et de l’ambleur, voilà des caractéristiques qui constituent des défauts.

image

Défauts

Pattes longues, tête étroite, museau long ou pointu, babines grosses; queue courte, longue, comportant une pliure, à extrémité recourbée; fine ossature, signes de mauvais caractère ou de timidité, robe ouverte, yeux avec conjonctive évidente, ronds, proéminents ou jaunes; pieds étalés, paturons bas, démarche à petits pas, pas traînants, mouvement à la diagonale, mouvement ondulatoire, croisement des pattes antérieures, pieds antérieurs tournés en dedans ou en dehors, allure de trotteur ou d’ambleur, grassets droits, jarrets de vache, pattes arquées, dos ensellé, mou ou convexe, absence de palmes entre les orteils, mâchoire supérieure trop longue ou trop courte.

Caractéristiques éliminatoires

Mauvais tempérament, robe plaquée et courte [genre retriever (Labrador)], taches de toute couleur autre que le blanc sur un fond noir, toute couleur autre que le noir traditionnel ou celles du Landseer (blanc et noir).

Source : CKC et Newfoundland club of America